habiletés

Habiletés – Vélo futé, vélo en sécurité

Les conditions hivernales peuvent présenter des défis absents pendant l’été. Des routes glissantes, des journées plus courtes et des conditions réduisant la visibilité sont tant de choses à prendre en ligne de compte lorsque nous faisons du vélo en hiver. Voici quelques aspects à garder en tête tout en profitant de votre parcours d’hiver.

Les trucs glissants

Il y a quelques habiletés qui nécessitent un peu de pratique. L’hiver apporte avec lui des conditions comme de la neige légère, des mares de glace et de la neige mouillée. La première règle pour conquérir ces obstacles est de bien les connaître.

La neige légère est en fait très agréable à naviguer. S’il y a de la neige battue en-dessous, ce n’est généralement pas un problème. Profitez des traces fraîches. Prenez votre temps et gardez votre momentum en changeant à une vitesse plus facile et en continuant de pédaler.

Les mares de glace sont un peu plus problématiques. Elles peuvent se cacher sous la neige, ressembler à de l’eau fondue ou être longues et intimidantes. Si vous remarquez de la glace ou que vous soupçonnez qu’il s’en cache sous la neige, vous avez deux choix : vous pouvez arrêter et marcher avec votre vélo autour de cette section ou encore continuer de pédaler. Vous ne pourrez pas freiner sécuritairement sur de la glace, alors ralentissez ou arrêtez avant d’y être ou engagez-vous à traverser toute la longueur en pédalant dans une vitesse facile. Ceci demande une certaine pratique, un peu comme sur du gravier peu compacté, mais vous vous habituerez. Des pneus cloutés sont utiles dans des climats où les cycles de gel et dégel sont fréquents. Ils s’agrippent bien et offrent une bonne traction sur la glace.

La neige mouillée peut être pleine de sel, de sable et d’autres débris. Elle est très glissante à cause de sa consistance. Essayez d’éviter la neige mouillée autant que possible. Il est préférable de passer dans les rainures de pneus que les voitures vous ont faites plutôt que de tenter de naviguer à travers cette gadoue instable. Pour éviter ces conditions, il est bien de trouver une route qui est déblayée tôt et régulièrement.

Positionnement dans la voie

L’accottement de la route peut devenir dangereux pour les cyclistes à cause de l’accumulation de neige et d’autres débris.

Tout comme pendant les mois d’été, vous devez trouver la position qui vous permette d’être le plus visible et confiant lorsque vous faites du vélo. Souvenez-vous que vous pouvez emprunter la voie quand il le faut.

Par temps plus doux, il est important d’éviter les mares de neige mouillée. Celles-ci peuvent être profondes et contenir des obstacles imprévus comme des nids de poule ou des ordures.

Comme toujours, assurez-vous d’être aussi prévisible que possible. Évitez des mouvements brusques, vérifiez votre angle mort et utilisez des signaux manuels lorsque vous changez de voie ou que vous tournez.

Fiez-vous à vos yeux

La neige et les couches supplémentaires que vous porterez sur votre tête peuvent étouffer les sons, ce qui veut dire que les repères sonores sur lesquels on se fie l’été peuvent ne pas être audibles en hiver. Un petit rétroviseur fixé sur votre casque ou votre guidon peut être un moyen efficace de rester aux aguets de votre entourage et des autres usagers de la route.

Restez en vue

dan_8587

Les automobilistes et les piétons ne s’attendent pas toujours à voir des cyclistes sur la route ou les pistes cyclables l’hiver. Il peut être judicieux de toujours circuler avec des lumières (blanche à l’avant et rouge clignotante à l’arrière). En étant prévisible, en suivant les règles de la route et en étant aussi bien éclairé et visible que possible, vous apprécierez beaucoup plus votre voyage.

[envirocenterlookingwindow text=”Promouvoyez-vous le cyclisme hivernal? Utilisez ces ressources téléchargeables et gratuitement!” link=”url:%2Ffr%2Ftransport%2Fcyclisme-hivernal%2Fressources%2F||” background=”9039″][envirocenterinfobox heading=”Le saviez-vous ?”]

En étant prévisible, en suivant les règles de la route et en étant aussi bien éclairé et visible que possible, vous apprécierez beaucoup plus votre voyage.

[/envirocenterinfobox]

Je veux rester au courant!